Vous êtes ici : Les rubriques du Mag des Travaux > Finance et assurance > Comment financer ses travaux avec des crédits en cours ?

Comment financer ses travaux avec des crédits en cours ?

Le financement des travaux n’est pas évident, notamment avec des crédits déjà en cours de remboursement, il faut compiler avec les mensualités et éviter de déséquilibrer ses finances, plusieurs solutions existent pour obtenir un financement.

Comment financer ses travaux avec des crédits en cours ?

Travaux, financement et mensualités

Les travaux sont un défi quotidien pour les propriétaires d’un logement en rénovation. L’achat de la maison ou de l’appartement a déjà suscité le recours à un crédit immobilier, dans lequel on prévoit plus ou moins d’intégrer un montant pour les travaux mais ce n’est qu’à partir du moment où l’on début les travaux que l’on mesure réellement l’ampleur des fonds nécessaires.

C’est-à-dire que les travaux de rénovation vont souvent se succéder et entrainer des dépenses imprévues, des dépenses auxquelles il faut faire face pour avancer. Si certains ont recours à des prêts personnels de façon ponctuelle, il faut savoir que ces emprunts à rallonge ont vite une limite, celle de l’endettement du foyer. Pour éviter de se retrouver avec des travaux non finis et des dettes à rembourser, il est préférable de se tourner vers une solution de financement plus adaptée : le regroupement de prêts.

Financer ses travaux avec une mensualité réduite

L’idée du regroupement de prêts est de rassembler les différents emprunts en un seul, permettant de réajuster les conditions de remboursement de l’emprunteur et de lui assurer une mensualité réduite, cohérente avec ses capacités de remboursement. Cela dit, cette opération est très appréciée car elle permet d’ajouter un montant de trésorerie, c’est-à-dire que l’on peut profiter du regroupement des anciens crédits pour ajouter un montant permettant de finir les travaux, ce qui évite de souscrire des crédits par ci et par là.

Bien évidemment, la souscription à cette opération implique une étude de faisabilité afin de valider la somme à rajouter au financement, dans la limite de l’endettement de l’emprunteur et comme la durée de remboursement sera allongée, il faut aussi que l’opération soit adaptée aux besoins de l’emprunteur. Cette première phase estimative peut se dérouler par le biais d’un outil de simulation de rachat de prêts, un formulaire en ligne permettant de solliciter plusieurs établissements en même temps.

Quels types de travaux peut-on financer ?

La somme rajoutée est comparable à un prêt personnel, c’est-à-dire que le montant peut être utilisé librement sans forcément justifier, suivant les établissements de crédits. Cela peut donc servir à du gros œuvre (fondations, charpente, toiture) comme à des travaux plus modérés (isolation, menuiseries, peintures intérieures…). Le plus important est de chiffrer correctement le montant nécessaire aux travaux pour éviter de recommencer intégralement la demande de regroupement de prêts, qui débute systématiquement par la simulation en ligne.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Posez vos questions !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : bDhWQs

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture