Simulateur de crédit travaux : gratuit et sans engagement !

Vous envisager de financer vos travaux grâce à un prêt bancaire ? Utilisez notre simulateur gratuit, comparez les meilleurs offres et choisissez le taux le plus bas !

Simulateur de crédit travaux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Comment emprunter pour des travaux au taux le plus bas ?

Le prêt travaux représente le deuxième crédit à la consommation le plus sollicité par les Français. Pour capter ce marché prometteur, les banques proposent de nombreuses offres promotionnelles intéressantes et des taux attractifs.

Besoin de rénover votre habitat ou votre intérieur ? Inutile de casser sa tirelire pour financer des travaux dans votre maison. Prêt à taux zéro, crédits d’impôt et autres crédits bancaires peuvent vous aider à concrétiser ce projet. Découvrez l’ensemble des solutions existantes pour financer de petits travaux comme des grands projets de réaménagement. Votre choix dépendra notamment de la nature des travaux envisagés, de votre budget et des taux proposés.

Choisir entre le prêt personnel et le prêt travaux

Prêt personnel ou prêt travaux ? Si ces deux options permettent de financer des travaux, chaque type de crédit présente des caractéristiques spécifiques. Si vous faites le choix de souscrire un prêt personnel, le montant emprunté sera versé sur votre compte bancaire et vous pourrez l’utiliser comme bon vous semble au fur et à mesure de la progression du chantier. Vous serez donc libre de choisir vos matériaux, fournisseurs et vos prestataires. Aucun justificatif de vos dépenses ne sera demandé par le prêteur.

Si le montant de vos travaux est supérieur à 8.000 euros, le prêt travaux s’impose comme la solution la plus intéressante. Le fonctionnement de ce type de crédit s’apparente à celui du prêt personnel. Cependant, il s’agit d’un prêt affecté ce qui signifie que la banque réglera directement le vendeur d’un produit ou service à votre place. Ce prêt peut financer des travaux d’un montant allant de 8.000 à 75.000 euros, remboursable sur une durée flexible, généralement comprise entre 12 et 120 mois.

Il faut également savoir que le prêt travaux peut être intégré à un crédit immobilier. Cette démarche permet à l’emprunteur de bénéficier d’une durée de remboursement plus longue, de profiter du taux d’intérêt de son prêt immobilier et de ne pas cumuler un prêt travaux et un prêt immobilier. Attention cependant, depuis le 1er juillet 2016, le recours au crédit immobilier à des fins de travaux a été limité. En effet, le crédit immobilier ne peut être utilisé pour financer des travaux qu’à deux conditions : il accompagne un prêt finançant l’achat d’un bien immobilier qui va recevoir les travaux ; il est garanti par une hypothèque ou un cautionnement.

Obtenir un prêt travaux sans apport, c’est possible ?

Il est tout à fait possible de rénover son logement sans avancer de trésorerie. En effet, l’apport personnel n’est généralement pas imposé par l’organisme prêteur lors de la souscription d’un prêt travaux. Toutefois, la mise à disposition d’un apport personnel reste conseillée car elle rassurera le prêteur en démontrant que l’emprunteur possède suffisamment d’argent pour éviter les incidents de paiement.

Avant de souscrire un tel prêt et si vous ne disposez pas d’apport personnel, il est vivement recommandé d’utiliser un comparateur en ligne. Cet outil vous permettra de découvrir les meilleures offres de prêt travaux sans apport. Il se révèle également très utile pour rester informé des différentes offres promotionnelles proposées par les banques. Lorsqu’une offre vous intéresse, il suffit de faire une demande de devis gratuite. Un conseiller étudie votre demande et vous apporte une réponse rapide, sous quelques jours.

Comparer les offres de prêt travaux pour obtenir le meilleur taux

Si vous souhaitez profiter du taux le plus bas pour financer la réalisation de travaux dans votre logement, vous n’aurez d’autre choix que d’utiliser un comparateur en ligne. Effectivement, de nombreux organismes proposent ce type de crédit. Cet outil gratuit et sans frais caché vous permet de consulter les offres les plus attractives et correspondant à vos attentes.

Pour comparer efficacement les crédits travaux proposés, il est conseillé d’examiner plusieurs critères et notamment : le capital emprunté pouvant être complété par un apport personnel ou des aides financières, le type de prêt travaux sollicité, le taux et la durée de remboursement. La comparaison des offres de prêt travaux permet de réaliser d’importantes économies. Cette démarche sans engagement évite également de se déplacer auprès des établissements prêteurs. Enfin, l’outil est accessible en ligne 24/24H.

Pour dénicher le meilleur taux, il est aussi possible de faire appel à un courtier. Ce professionnel dispose d’un large réseau de partenaires et peut ainsi vous proposer un prêt travaux adapté à votre profil. De plus, il sera en mesure de répondre à vos questions concernant le financement et vous accompagnera tout au long de la souscription.

Les solutions pour financer des travaux de rénovation énergétique

L’Etat encourage les ménages qui effectuent des travaux améliorant la performance énergétique de leur logement. Plusieurs solutions existent comme la souscription d’un Eco-Prêt à taux zéro. Ce prêt est attribué aux propriétaires sans conditions de ressources pour la réalisation de travaux d’éco-rénovation. Il peut s’agir de l’isolation d’une toiture ou de murs extérieurs, du remplacement de portes, de fenêtres ou de systèmes de chauffage. Aucun frais de dossier ne s’applique et le remboursement peut se faire sur une durée comprise entre 36 et 184 mois.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est un autre moyen de financer des travaux. Le CITE offre une déduction d’impôt sur le revenu correspondant à 30 % des dépenses d’équipement ou de main d’œuvre pour des travaux de rénovation énergétique spécifiques. Il peut être mobilisé pour l’achat de certains équipements et travaux comme : l’isolation thermique des toitures ou des murs, le raccordement à un réseau de chaleur ou bien la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE). Pour en bénéficier, il faut impérativement faire appel à des professionnels qualifiés REG (Reconnu Garant Environnement).

Enfin, le Prêt Développement Durable (PDD) représente également une alternative intéressante. Il permet de financer des travaux pour un montant maximum de 21.500 euros et avec des taux d’intérêt variant entre 3,25 et 3,60 % environ. Tout comme l’Eco-Prêt à taux zéro, le PDD offre des conditions d’utilisation souples et ne nécessite pas la souscription d’une assurance emprunteur.