Vous êtes ici : Les rubriques du Mag des Travaux > Toiture et façade > Tubage de cheminée : explications, avantages, inconvénients, prix de pose

Tubage de cheminée : explications, avantages, inconvénients, prix de pose

Une cheminée non fonctionnelle ou trop ancienne a besoin d’une rénovation. Or, cette phase requiert bien souvent la réalisation d’un tubage. Pourquoi et comment tuber une cheminée ? Quels sont avantages et limites de cette opération ? Et combien coûte l’ouvrage ?

tubage de cheminée

Pourquoi faire un tubage de cheminée ?

Un conduit de cheminée doit être parfaitement étanche et doit avoir la capacité de résister aux très fortes chaleurs, à plus forte raison si le foyer est fermé car la température est encore plus élevée. Pour assurer l’intégrité du conduit, la réalisation d’un tubage en inox est indispensable. Cette opération est aussi réalisée si le conduit est beaucoup trop large ou s’il est fissuré. Un défaut d’isolation amène entre autres à réaliser cette intervention. Quoi qu'il en soit, le tubage de cheminée est nécessaire au moment de la pose d’un poêle à bois, d’un chauffage à bois, d’un insert de cheminée ou de la création d’une cheminée à foyer ouvert.

Les étapes des travaux

Avant d’entamer un tubage, un diagnostic de l’état du bâti et des lieux est à réaliser. Cette opération ne pourra jamais être menée sur une cheminée en trop mauvais état. Elle doit être rénovée et surtout stabilisée. Ceci fait, il faut passer aux travaux de ramonage du conduit. En cas de condensation, il faut laisser sécher avant de tuber. Les derniers travaux de préparation portent sur la vacuité. Un sondage du conduit est à effectuer pour être sûr qu’il est assez large pour recevoir le tubage, et qu’il est bien vide. Tout ceci fait, il est temps de passer aux choses sérieuses. Respectez toujours à la lettre les préconisations du fabricant au moment d’introduire le tube. A noter que ce dernier se décline en deux types : rigide et flexible. Le premier s’utilise surtout sur les conduits droits. Le second quant à lui s’adapte aux conduits dévoyés (inclinés) et a l’avantage d’être facile à poser.

Les avantages et inconvénients du tubage

Réaliser un tubage offre de nombreux avantages. Comme il améliore l’étanchéité du conduit, cela va apporter un meilleur rendement à l’appareil de chauffage. Le nouveau conduit a un rôle protecteur en réduisant les risques de feux de cheminées grâce à la réduction des suies goudronnées qui s’accumulent. Toujours dans ce souci de sécurité, le tubage permet de mieux protéger les anciens conduits. De plus, l’opération va réduire la corrosion provoquée par les fumées acides.

tubage de poele

Quant aux aspects négatifs, ils ne sont pas très nombreux voire inexistants, à part peut-être le prix du projet qui est relativement élevé. D’autant qu’il est interdit par la loi d’envisager un tubage partiel, sans parler des accessoires à utiliser qui devront être à 100% adaptés à l’installation. Pas de bricolage donc.

Quel prix pour un tubage de cheminée ?

Un tubage flexible coûte aux environs de 50 à 70 euros/m. Par contre, s’il faut utiliser des tubes aux gros diamètres (entre 200 et 250mm), un budget entre 60 et 80 euros/m est à prévoir. Le tubage rigide quant à lui vaut entre 50 et 250 euros en fonction des dimensions. L’achat d’un té isolé ainsi que d’un coude est aussi à prévoir. Le premier coûte entre 50 et 120 euros et le second, entre 80 et 120 euros.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Posez vos questions !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : b9QfzP

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture