Vous êtes ici : Les rubriques du Mag des Travaux > Aménagement et Décoration > Combien coûte l’adaptation d’une salle de bain pour une personne à mobilité réduite ?

Combien coûte l’adaptation d’une salle de bain pour une personne à mobilité réduite ?

Combien coûte l’adaptation d’une salle de bain pour une personne à mobilité réduite ?

Source : PlaneteBain.com

Aménager sa salle de bain en fonction de son handicap est indispensable pour une personne à mobilité réduite. Par ailleurs, être à mobilité réduite ne se limite pas aux personnes en fauteuil roulant, mais cela concerne aussi les personnes âgées, les personnes obèses ou en fort surpoids, les personnes blessées de manière temporaire, les femmes enceintes, etc. Adapter une salle de bain pour la rendre accessible à toute forme d’entrave aux mouvements est donc un avantage pour tous. Mais quel est le coût de tels aménagements ?

La salle de bain pour personne à mobilité réduite : de quoi s’agit-il ?

Même si les nouvelles normes de construction intègrent les dimensions permettant la libre circulation des personnes en fauteuil roulant au sein de tous les espaces de la maison, les salles de bain sont encore loin d’être adaptées aux personnes à mobilité réduite. Certains gestes simples sont en effet freinés par un accès inadapté.

Pour permettre d’aménager une salle de bain pour PMR, certains aménagements peuvent être pratiqués et complétés de divers équipements et accessoires.

  • Des aménagements de sécurité : la salle de bain doit être revêtue d’un sol antidérapant et débarrassée de tous objets et tapis pouvant former des obstacles. En outre, un éclairage adéquat est nécessaire pour que la pièce soit suffisamment lumineuse.
  • Une douche aménagée et de plain-pied : la douche aménagée, de type douche à l’italienne, est idéale pour un accès facilité aux personnes en fauteuil roulant et pour celles pour qui le fait d’enjamber un rebord est complexe ou impossible. Il est recommandé d’opter pour un modèle de parfait plain-pied ou doté d’un rehaut d’une hauteur maximale de 2 cm. Les parois doivent être équipées de barres et soutien et de relevage et d’un siège.
  • La baignoire avec porte : ce modèle de baignoire est le plus pratique, même si la marche de rebord ne permet pas un accès à tous. Il est également possible d’équiper sa baignoire d’un siège et de poignées de relevage.
  • Un lavabo et des toilettes à hauteur réglable : ces équipements doivent être conçus pour être réglables en hauteur et accessibles en fauteuil roulant ou en position assise et sans effort. Les rangements sont généralement déportés sur le côté et des systèmes de maintien et de relevage doivent être prévus à proximité.

Il faut savoir que la plupart des équipements pour personne à mobilité réduite sont très coûteux. Toutefois, il est possible d’être accompagné par des associations spécialisées et d’être supporté par des aides financières de l’État, notamment par l’ANAH, l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat.

Quels tarifs envisager pour les équipements d’une salle de bain pour PMR ?

Il est difficile d’établir des tarifs précis en matière d’équipement de salle de bain pour personne à mobilité réduite, car plusieurs facteurs peuvent impacter et influencer ce coût :

  • L’état de la salle de bain, car moins celle-ci sera bien conçue, plus il faudra prévoir d’aménagements et de dépenses.
  • La taille de la pièce.
  • Les équipements nécessaires aux besoins de la personne et la gamme choisie.
  • L’entreprise sélectionnée pour les travaux d’aménagement.

Toutefois, afin d’évaluer les dépenses de tels équipements, voici le tarif moyen à envisager par poste :

  • La douche : pour une douche à l’italienne de plain-pied adaptée aux personnes à mobilité réduite, comptez entre 3 000 et 10 000 euros, et au moins 400 euros pour la pose.
  • La baignoire : une baignoire à porte coûte, selon les modèles, 2 000 à 6 000 euros, et au moins 300 euros de pose. Si elle reste moins onéreuse que la douche, cette solution n’est pas pour autant adaptée à tous.
  • Les toilettes : pour des toilettes adaptées aux PMR, prévoyez 150 à 400 euros, pose comprise.

D’autres accessoires seront à prévoir, comme les barres de soutien (20 à 50 euros), les sièges de baignoire et de douche (50 à 100 euros), mais aussi le revêtement de sol antidérapant (10 à 100 euros par mètre carré selon le matériau choisi), la mise aux normes des portes et espaces, etc.

Pour connaître le prix qu’il vous faudra envisager pour adapter votre salle de bain, n’hésitez pas à contacter un professionnel ou à effectuer des devis en ligne au moyen de comparateurs personnalisés.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Posez vos questions !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : vqyW5y

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture