Vous êtes ici : Les rubriques du Mag des Travaux > Chauffage et isolation > Installer une chaudière au gaz : guide, conseils, modèles et prix de pose

Installer une chaudière au gaz : guide, conseils, modèles et prix de pose

Installer une chaudière au gaz : guide, conseils, modèles et prix de pose

Vous envisagez d’installer une chaudière au gaz dans votre habitation ? Ce type de chauffage économique présente de nombreux avantages. Il existe plusieurs types de chaudières afin de répondre à tous les besoins en termes de service, de volume et de place ; il n’est pas toujours simple de trouver le bon. Voici quelques conseils pour vous guider dans le choix de votre modèle et votre installation.

Quelles sont les particularités des chaudières au gaz ?

La chaudière au gaz est un dispositif de chauffage économique simple ou déclinable en plusieurs modèles et options pour répondre à une large variété de besoins.

La chaudière peut produire de l’eau chaude sanitaire si elle est mixte ou double service. Elle se dimensionne selon le volume à chauffer et se décline en plusieurs modèles plus ou moins économiques. Elle peut être installée au sol ou au mur et elle nécessite plus ou moins de place selon le volume et le mode de chauffage.

La chaudière au gaz fonctionne grâce à un brûleur qui chauffe l’eau avant de la distribuer dans la maison au moyen de tuyaux. Selon les modèles, elle chauffe l’eau à 40°C (modèle basse température) ou 90°C (modèle à condensation).

Les différents types de chaudières au gaz

Il existe plusieurs types de chaudières au gaz.

La chaudière au gaz basse température

Ce modèle ne fonctionne qu’avec une température de 40°C. Elle est ainsi plus économique à l’achat et à l’usage. En revanche, son rendement reste inférieur au modèle à condensation.

Deux types de modèles basse température sont possibles :

  • La chaudière au gaz ventouse : elle n’a pas besoin de cheminée et elle fonctionne avec deux circuits, l’un pour l’arrivée d’air et l’autre pour évacuer les fumées. Son étanchéité lui permet d’être installée dans un local fermé sans danger.
  • La chaudière au gaz cheminée : ce modèle évacue les fumées par un conduit de cheminée tubé et prélève l’air dont elle a besoin dans la pièce où elle se situe.

La chaudière au gaz à condensation

Le modèle à condensation fonctionne avec une température de 90°C. Extrêmement rentable, elle récupère l’énergie qu’elle produit lors de la combustion du gaz en utilisant l’énergie dite latente.

Bien qu’elle soit plus chère à l’achat, elle est plus économique en termes de consommation de gaz. Son système d’évacuation se fait uniquement par ventouse.

La chaudière au gaz mixte ou double service

En plus de chauffer l’habitation, cette chaudière peut produire de l’eau chaude sanitaire. On distingue trois modèles au sein de cette catégorie mixte ou double service.

  • Le modèle à accumulation : l’eau chaude produite est stockée dans un ballon. Plus volumineux, ce dispositif est aussi plus confortable.
  • Le modèle à micro-accumulation : le ballon ne stocke qu’entre 3 et 5 litres d’eau chaude pour former une réserve disponible immédiatement tout en étant moins volumineux.
  • Le modèle à production instantanée : plus compact, ce dispositif sert à fournir les petits besoins en eau chaude.

Quel type d’installation pour la chaudière ?

Quel emplacement ?

La chaudière au gaz peut être installée au sol ou au mur.

Au sol, il s’agit principalement de modèles importants et imposants qui ont besoin d’espace et qui couplent le chauffage et la production d’eau chaude.

Au mur, ce sont essentiellement des modèles plus petits pour des volumes de chauffe moindre, à disposer dans des logements qui manquent de place.

Comment installer la chaudière au gaz ?

Si vous décidez d’installer vous-même votre chaudière au gaz, voici les différentes étapes qu’il vous convient de respecter.

  • Préférez disposer votre chaudière près d’un mur donnant sur l’extérieur afin de faciliter l’évacuation des fumées. Fixez l’armature nécessaire au soutien de la chaudière, dans le mur et/ou le sol, selon le modèle choisi. Lorsque vous percez le mur, assurez-vous de ne pas être à proximité de fils électriques.
  • Disposez la chaudière en place en vous assurant de son étanchéité. Faites les branchements nécessaires pour son fonctionnement.
  • Raccordez ensuite le gaz, disposez les tuyaux d’évacuation et le disjoncteur.
  • Procédez aux tests nécessaires puis mettez la chaudière en service.

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire appel à un professionnel qualifié. Il saura vous conseiller sur le modèle qui convient à votre logement et à vos besoins et installer le dispositif en toute sécurité.

Quelle puissance pour votre chaudière ?

La puissance de votre chaudière se règle selon le volume à chauffer et la rentabilité souhaitée.

  • Pour un logement bien isolé, le coefficient de consommation d’énergie est estimé à 1,6 et se situe à 2 pour un logement mal isolé.
  • L’indice de température extérieur, ou ITE, est de 7 pour le sud de la France, 9 pour le centre, 12 pour le nord et 15 pour les zones montagneuses.
  • La déperdition d’énergie est de 1,3.

La formule est la suivante pour calculer la puissance de la chaudière :

[coefficient de consommation d’énergie x (ITE + température souhaitée) x volume du logement] x déperdition d’énergie.

Le rendement de la chaudière détermine l’optimisation de chaleur produite. Plus le rendement est élevé, plus la machine est économique.

Quel budget prévoir pour votre chaudière ?

Pour une chaudière au gaz classique, comptez en moyenne 2 500 euros. Une chaudière à condensation vous coutera environ 3 000 à 3500 euros. Ces prix ne comprennent que l’appareil et non le dispositif de raccordement, le montant de la pose par un professionnel et les éventuels travaux à prévoir.

Pour réaliser de vraies économies, dimensionnez convenablement votre chaudière à vos besoins. Inutile d’opter pour un modèle à bas prix s’il ne suffit pas à chauffer votre habitation. En outre, assurez-vous de la bonne isolation de votre maison, vous éviterez ainsi les déperditions de chaleur.

N’hésitez pas à comparer les tarifs et à effectuer plusieurs devis auprès de professionnels si vous souhaitez déléguer la pose de votre chaudière au gaz. Ce type d’investissement se prépare afin de ne pas rencontrer de mauvaise surprise dans l’avenir.

Quel type de gaz ?

Si vous résidez en ville ou si vous êtes raccordé au réseau, privilégiez le gaz naturel, plus économique et plus pratique.

En revanche, si vous n’êtes pas raccordé et non raccordable, vous devrez opter pour le propane, ou GPL. Le coût sera supérieur en raison notamment de la nécessité d’installer une citerne de stockage extérieure et le raccordement qui convient. En revanche, sachez que le propane est plus écologique que le gaz naturel.

Quel prix pour quelle technologie ?

Pour une chaudière au gaz classique, comptez entre 650 euros et 4 500 euros selon les modèles, les volumes et les marques.

Pour une chaudière au gaz à condensation, prévoyez un budget variant de 1 300 euros à 5 200 euros.

Pour une chaudière à basse température, comptez 3 000 euros à 5 000 euros.

Pour une chaudière au gaz mixte, prévoyez entre 5 400 euros et 7 800 euros de budget.

Ces tarifs sont indiqués hors prix de pose. Ils sont susceptibles de varier selon les modèles, le volume de chauffe attendu, les marques, les tarifs pratiqués par les distributeurs et les gammes de prix.

Le prix de pose d'une chaudière au gaz

Si vous souhaitez confier la pose de votre chaudière au gaz à un professionnel, cela vous coûtera entre 500 euros et 2 000 euros selon le modèle et les travaux à effectuer.

Faites plusieurs devis comparatifs en ligne. Gratuits et sans engagement, ils vous permettront de trouver le meilleur prestataire pour répondre à vos besoins.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Posez vos questions !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : za6krT

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture