Vous êtes ici : Les rubriques du Mag des Travaux > Chauffage et isolation > Installer une climatisation réversible : conseils, modèles, prix fournitures et pose

Installer une climatisation réversible : conseils, modèles, prix fournitures et pose

Les premières chaleurs arrivent et vous envisagez d’installer une climatisation réversible ? Que vous passiez par un professionnel ou que vous souhaitiez faire l’installation vous-même, voici quelques conseils utiles pour vous guider dans votre achat et dans sa mise en place.

Installer une climatisation réversible : conseils, modèles, prix fournitures et pose

Quels sont les différents modèles de climatisation ?

Vous trouverez plusieurs systèmes de climatisation sur le marché.

Les systèmes dits unitaires, fixes ou mobiles, sont généralement plus économiques à l’achat, mais ils dépensent plus d’énergie pour leur fonctionnement. Moins performants, ils comprennent :

  • Le monobloc : ce dispositif est, comme son nom l’indique, d’un seul bloc ;
  • Le split-système : celui-ci contient deux parties, une à l’intérieur pour rafraichir et une autre à l’extérieur pour évacuer.

Les systèmes centralisés sont plus puissants et fiables. Ils permettent de rafraichir la totalité de l’habitation. Ils comprennent :

  • Le multi-splits : ce modèle se compose de deux parties et peut aisément évoluer selon vos besoins. S’il est parfait l’été, ce système est souvent insuffisant l’hiver et énergivore.
  • La pompe à chaleur : pour rafraichir votre intérieur, ce type de machine fait appel à plusieurs techniques (gaines, plancher, convecteurs, etc.). Ce système convient à toutes les saisons, mais il apporte un confort modéré.

Bien préparer votre projet : quelles démarches réaliser ?

Quelle que soit sa taille, une climatisation réversible nécessite d’être déclarée et autorisée au moyen d’un accord pour être installée.

Pour un logement individuel

La climatisation réversible est composée de deux blocs, dont l’un est placé en façade extérieure. Tout travaux ou toute modification opérés sur la façade de votre habitation doivent être signalés et déclarés auprès de la mairie de votre ville et nécessitent un accord.

Pour un logement collectif

Si vous vivez en appartement et que vous souhaitez installer une climatisation réversible, vous devrez obtenir l’accord du propriétaire et de l’ensemble des locataires ou résidants de l’immeuble.

Les démarches préalables

Avant de vous lancer, préparez votre projet. Idéalement, faites réaliser un bilan thermique afin de choisir le modèle de climatisation adapté à vos besoins. Préparez le terrain en prévoyant les systèmes d’évacuation de la condensation et de l’eau usée vers l’extérieur et retirez tous les éléments susceptibles de perturber la diffusion et la circulation libre de l’air.

Où installer sa climatisation réversible ?

Composée de deux blocs, votre climatisation ne pourra être posée au hasard. Il convient de bien réfléchir à son emplacement, tant pour son installation que pour son bon fonctionnement.

L’aménagement de vos pièces

Aucune pièce n’étant vide, il est préférable de placer votre climatisation en hauteur, à environ deux mètres du sol. Évitez de la disposer près d’un meuble imposant, cela réduirait son champ d’action. Ne la disposez pas non plus à hauteur d’homme pour qu’elle ne vous souffle pas continuellement dessus, et pensez également à éviter de l’orienter vers votre table, votre canapé, votre baignoire ou votre lit.

De plus, ne placez pas votre climatisation sur un support trop fragile pour son poids. Évitez les murs qui ne communiqueraient pas avec l’extérieur, car le raccordement des deux éléments serait compromis. Enfin, privilégiez les espaces éloignés des sources de chaleur et d’autres appareils électriques.

L’aménagement extérieur

Pour garantir le bon fonctionnement du bloc extérieur et maximiser sa durée de vie, placez-le dans un endroit isolé, avec peu voire pas de passage. Évitez de le placer au soleil et préférez un support large autour de sa fixation.

Pour votre confort et celui de votre environnement, placez-le dans un endroit éloigné des chambres en raison du bruit, abrité et à distance des habitations voisines.

Par qui faire installer la climatisation réversible ?

L’installation d’une climatisation peut être très complexe, tant pour la sélection de l’endroit où la placer que pour l’installation en elle-même. Si vous avez le moindre doute, faites appel à un professionnel. Les frigoristes et les climaticiens sont les plus qualifiés, mais vous pouvez également solliciter l’intervention d’un chauffagiste, d’un électricien ou d’un plombier.

Sachez que l’installation de certains modèles nécessite de savoir percer un mur au marteau-piqueur et de manipuler des fluides frigoriques, une manœuvre très contrôlée en raison de son potentiel impact sur l’environnement. Ainsi, si vous vous adressez à un professionnel, assurez-vous qu’il détienne un certificat de capacité Qualiclimat froid.

Un autre point de vigilance : certains appareils perdent leur garantie constructeur ou vendeur à partir du moment où vous les installez vous-même, sans l’aide d’un professionnel. Dans le cadre des crédits d’impôt, l’État peut même exiger que le constructeur installe lui-même le matériel. Par ailleurs, faire intervenir un professionnel peut réduire le coût de la TVA. Renseignez-vous bien !

Un professionnel a besoin d’une moyenne de 8 heures pour installer une unité de climatisation, tous travaux compris, soit environ 16 heures pour l’ensemble du système. Bien évidemment, cette moyenne peut grandement varier selon les contraintes du site.

Enfin, si vous souhaitez confier l’installation de votre climatisation réversible à un professionnel, demandez plusieurs devis gratuits en ligne. Comparez les prix et renseignez-vous sur la qualité de travail des prestataires. Vous n’aurez plus qu’à faire votre choix.

Comment installer soi-même une climatisation réversible ?

Vous avez décidé de vous lancer ? Voici quelques bases essentielles à connaître avant d’enfiler vos gants !

  • Étudiez votre modèle de climatisation et prévoyez une alimentation électrique adaptée. En effet, selon les marques et les modèles, vous devrez opter pour une alimentation intérieure ou extérieure.
  • Choisissez le meilleur emplacement afin d’éviter d’importants travaux et d’utiliser des tuyaux coudés, plus difficiles à entretenir.
  • Prévoyez le nécessaire pour masquer vos câbles et refaire l’esthétique de votre mur.

Disposer l’unité intérieure

Fixer votre plaque de montage au mur, à l’emplacement que vous aurez déterminé. Assurez-vous qu’elle soit bien horizontale. Percez votre mur pour permettre le raccordement des deux entités. Insérez la bride flexible dans l’orifice, puis le tuyau sans le plier. Disposez les derniers tuyaux destinés à l’évacuation de l’eau et les fils électriques, puis fixez le bloc intérieur au mur, sur la plaque de support.

Installer l’unité extérieure

Commencez par couler une dalle en béton bien horizontale et en hauteur qui servira de support pour le bloc extérieur. Collez les coussinets de caoutchouc sur le support et posez le bloc sur ceux-ci. Enfin, terminez en raccordant les différents tuyaux et les fils électriques.

Prix des fournitures et prix de pose d'une climatisation réversible

Le prix de l’installation dépendra bien évidemment du modèle de climatiseur que vous choisirez, des tarifs pratiqués par le prestataire installateur et des contraintes éventuelles du site d’installation.

  • Un mono-split à disposer dans une seule pièce vous coûtera entre 250 et 850 euros. D’ordre général, comptez plutôt 700 à 850 euros avec l’installation et ajoutez 150 à 200 euros pour la mise en service.
  • Un multi-split pour une climatisation dans l’ensemble du logement vous coûtera entre 800 et 1 500 euros pour l’unité extérieure, et entre 250 et 850 euros pour le bloc intérieur. Installation comprise, le prix peut varier de 1 000 à 1 200 euros pour un bi-split, de 1 300 à 1 600 euros pour un tri-split, et de 1 600 à 2 000 euros pour un quadri-split. Ajoutez 200 à 450 euros supplémentaires pour la mise en service.

En somme, le budget fourniture, installation et pose peut varier entre 60 et 250 euros par m² en moyenne.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Posez vos questions !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : vWYjiz

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture