Vous êtes ici : Les rubriques du Mag des Travaux > Jardin et Extérieur > Projet de piscine : en dur ou hors sol, comment choisir ?

Projet de piscine : en dur ou hors sol, comment choisir ?

Projet de piscine : en dur ou hors sol, comment choisir ?

Quand les beaux jours pointent le bout de leur nez, vous êtes nombreux à réfléchir au projet d’installer une piscine dans votre jardin. Il est vrai que pouvoir disposer chez soi d’un endroit pour se baigner et se rafraîchir pendant les fortes chaleurs est une aubaine, et fait la joie des plus petits comme celle des plus grands ! Vous avez décidé de vous lancer ? Bravo !

Maintenant, il va falloir prendre une décision : choisir d’installer une piscine en dur ou une piscine hors sol. La configuration de votre terrain, l’utilité de votre piscine, son esthétique, et bien sûr le budget dont vous disposez pour ce projet sont autant de critères, parmi d’autres, à prendre en compte pour choisir la piscine qui correspond le mieux à vos besoins. Nos conseils pour vous aider à vous prononcer en faveur d’une piscine en dur ou opter pour une piscine hors sol.

Qu’appelle-t-on une piscine en dur ?

On appelle piscine en dur, ou piscine enterrée, un bassin qui est creusé dans le sol. En conséquence, une fois installé, ce type de piscine ne peut plus être déplacé.

Il existe différents modèles de piscines en dur. La plus résistante est la piscine enterrée en béton. Elle est en effet constituée d’un bassin en béton creusé dans le sol, un matériau qui garantit d’obtenir notamment une piscine à l’étanchéité maximum. Le béton permet également de réaliser des piscines très diverses en termes de forme, et accepte aussi différents types de revêtements qui font la beauté d’une piscine : carrelage, peinture, enduit, béton ciré, etc., des revêtements déclinables à loisir quant au choix de leur couleur ou de leurs motifs.

Une piscine en dur peut aussi prendre la forme d’une coque en polyester préalablement moulée en usine qui est enterrée dans le sol. Une structure plus simple à installer qu’une piscine en béton et qui est tout aussi durable, robuste et étanche. De plus, ces coques existent dans différentes formes, ce qui laisse un choix très varié pour la configuration de sa piscine en dur.

Une piscine enterrée peut aussi se présenter sous forme d’un kit. Dans ce cas, ce sont des panneaux modulaires en béton, en polystyrène, en bois ou encore en acier qui sont assemblés et placés dans le sol pour former le bassin de la piscine.

Qu’appelle-t-on une piscine hors sol ?

Comme son nom l’indique, une piscine hors sol désigne un bassin qui n’est pas enterré dans le sol, contrairement à une piscine en dur.

De ce fait, une piscine hors sol est plus simple à installer dans un jardin car elle ne demande pas de lourds travaux de terrassement, et coûte donc moins cher au final. Il s’agit également d’une piscine qui peut être assez facilement démontée ou déplacée en fonction de ses besoins ou de ses envies.

Il existe de très nombreux modèles de piscines hors sol, comme vous pouvez le constater sur Azialo, le leadeur de la vente de piscines, dans des formes et des matériaux très variés, c’est notamment pourquoi ce type de piscine rencontre un grand succès auprès des particuliers.

Une piscine hors sol peut ainsi se présenter sous la forme d’une piscine gonflable, qu’il suffit donc de gonfler et de remplir d’eau pour être utilisée en très peu de temps. Une piscine hors sol peut aussi être autoportante : un boudin placé sur sa partie supérieure doit d’abord être gonflé, puis sa structure, constituée d’une toile en PVC, prend forme et devient stable en la remplissant d’eau.

Enfin, une piscine hors sol peut également être rigide, c’est-à-dire constituée de panneaux modulaires en acier, en résine, en bois, etc., qui forment la structure du bassin une fois assemblés. Cette structure est ensuite recouverte d’un liner. Un modèle de piscine hors sol très solide, qui peut d’ailleurs même être enterré ou semi-enterré si on le souhaite.

La piscine en dur : un investissement plus lourd financièrement mais la garantie d’une piscine robuste et esthétique

Si vous recherchez une piscine robuste, à la longévité longue, c’est vers une piscine en dur que vous devez vous tourner. Ce type de piscine a aussi l’avantage d’être très esthétique. Creusée dans le sol à un endroit du jardin bien choisi pour son exposition notamment, une piscine en dur est destinée à rester de nombreuses années à sa place puisqu’elle ne peut pas être déplacée. Elle permet donc d’envisager de beaux aménagements annexes qui contribuent à embellir l’extérieur d’une maison comme par exemple une margelle, une terrasse, un pool house, de jolis éclairages, etc.

Une piscine en dur est le type de piscine qui permet de s’adapter le mieux aux contraintes du terrain choisi pour l’installer. Les professionnels par qui il faut obligatoirement passer pour mettre en place ce modèle de piscines ont pour mission de vous conseiller sur le meilleur emplacement à envisager, en fonction des aléas du sol (composition, pente, présence d’arbres, etc.), mais aussi pour un rendu esthétique maximum dans votre extérieur.

Compte tenu de sa robustesse notamment, et de l’obligation de faire appel à un pisciniste pour sa mise en place, l’installation d’une piscine en dur représente un investissement financier relativement important par rapport à une piscine hors sol par exemple.

À noter également : si vous souhaitez opter pour une piscine en dur composée d’une coque, et non d’une structure réalisée en béton, vérifiez bien que votre maison permet bien son passage puisque ce type de piscine arrive en une seule pièce à votre domicile.

Sachez aussi qu’une piscine en dur dont la superficie du bassin est égale à plus de 10 m2 nécessite de respecter des règles d’urbanisme, soit une déclaration préalable de travaux pour une surface comprise entre 10 m2 et 100 m2 ou un permis de construire au-delà de 100 m2 et pour une piscine en dur couverte plus petite (entre 10 et 100 m²) si sa couverture, fixe ou mobile, est d'une hauteur au-dessus du sol supérieure à 1,80 m.

La piscine hors sol : une installation simplifiée et économique

Compte tenu de la facilité et de la rapidité avec lesquelles il est possible de l’installer, la piscine hors sol représente une bonne solution pour ceux qui souhaitent profiter dans leur jardin de baignades à la belle saison, et à moindre coût par rapport à une piscine en dur.

Leur variété de dimensions, de formes et de matériaux font aussi des piscines hors sol des bassins qui peuvent s’intégrer dans tous les types d’extérieurs, et même ceux de petites surfaces.

La piscine hors sol présente aussi l’avantage d’être démontée facilement pour ceux qui souhaitent la ranger une fois le temps des baignades terminé.

Il faut savoir toutefois qu’une piscine hors sol nécessite de demander une déclaration préalable auprès de sa mairie si sa surface est supérieure à 10 m2. De plus, en raison de sa structure plus fragile qu’une piscine en dur, une piscine hors sol est bien sûr plus vulnérable surtout si elle est utilisée très souvent ou régulièrement démontée et remontée, ce qui peut occasionner à la longue des problèmes d’étanchéité et d’usure de l’assemblage.

 
 

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Posez vos questions !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : AGpPUB

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture

<