Vous êtes ici : Les rubriques du Mag des Travaux > Jardin et Extérieur > Construire une terrasse en béton : conditions, conseils et prix

Construire une terrasse en béton : conditions, conseils et prix

Construire une terrasse en béton : conditions, conseils et prix

Aménager ses extérieurs grâce à une terrasse en béton est une excellente idée car cela permet de disposer d’une terrasse durable, qui ne nécessite que très peu d’entretien par la suite. Tout au plus un petit coup de nettoyeur haute pression deux fois par an suffit à la garder belle. Il est cependant important qu’elle soit construite dans les règles de l’art pour assurer sa pérennité et que le résultat soit visuellement impeccable. On confie donc la tâche à un professionnel, d’autant qu’il est possible de trouver des artisans qui appliquent des tarifs tout à fait honnêtes. Faisons le point.

Construire sa terrasse en béton : conditions et précautions

La terrasse est un aménagement indispensable pour profiter pleinement de son espace extérieur. Opter pour le béton permet d’en profiter longtemps sans souci d’entretien. Mais avant d’entamer les travaux, il y a quelques conditions à respecter, à savoir :

  • Se renseigner sur les autorisations qui peuvent s’avérer nécessaires :
    • Si l’on habite dans un site classé, dans un secteur sauvegardé ou bien encore si une instance de classement est en cours, et ce quelle que soit la superficie de la terrasse,
    • Si l’on souhaite construire une terrasse surélevée ou bien surmontée d’une couverture comme un auvent qui, lui, est soumis à la réglementation de l’urbanisme : il faut se renseigner à la mairie de sa commune sur la nécessiter de déposer une déclaration préalable de travaux (entre 5 et 20 M²) ou bien un permis de construire (auvent de plus de 20 M²). A noter que si la surface de l’auvent est inférieure à 5 M², aucune autorisation n’est nécessaire.
    • Aucune autorisation spéciale pour une terrasse de plain-pied dès lors que sa superficie n’excède pas 20 M² et que l’on n’est ni dans un site classé, ni dans un secteur sauvegardé.
    • Consulter préalablement le syndic si l’on est en copropriété.
  • Vérifier la stabilité du sol,
  • Prévoir l’écoulement des eaux pluviales : on compte 1 à 1,5 cm de dénivelé par mètre linéaire. Attention toutefois si la maison est en contre-bas sur le terrain : cela exige de prévoir soit une surélévation de la terrasse, soit un système de drainage afin de protéger l’habitation des infiltrations.
  • Penser à installer un garde-corps pour toute terrasse dont la « hauteur de chute » excède 100 cm.
  • Choisir la bonne orientation pour sa terrasse,
  • Prévoir l’ombrage indispensable mais aussi les éclairages.

Il ne faut pas hésiter à demander conseil à un professionnel.

Choisir un béton esthétique pour sa terrasse

Fini le béton qui fait plutôt grise mine et ne donne pas très envie de se prélasser au soleil ! En plus d’être solide et économique, le béton est aujourd’hui très esthétique puisqu’il se décline en différents modèles. Cela permet de personnaliser sa terrasse et d’apporter une touche décorative à son jardin. Le béton est désormais matricé, désactivé, imprimé pour un trompe-l’œil époustouflant ou bien encore bouchardé.

Pour faire simple, on peut donc jouer sur la couleur grâce à des pigments, sur les motifs ou bien encore sur son aspect. En effet, le béton de la terrasse peut être gravillonné, lisse, poli, sablé au toucher doux, balayé (c’est-à-dire avec des stries) voire brillant si l’on opte pour le béton ciré.

Enfin, on peut aussi se contenter d’une terrasse en béton brut que l’on recouvre ensuite d’un revêtement tendance comme par exemple le dallage, le bois, la résine, le composite, le carrelage pour extérieur ou l’enduit. Tout est une affaire de goût.

Quelle que soit la solution choisie, il faut confier la construction de sa terrasse en béton à un professionnel car sa réalisation est très technique.

Construire une terrasse en béton : pourquoi faire appel à un pro ?

Pas question de s’atteler à la construction d’une terrasse en béton si l’on n’est pas du métier car on risque de voir apparaître des fissures au fil du temps, et d’avoir en plus un résultat pas très esthétique. En effet, couler une dalle exige de la précision et une vraie connaissance technique si l’on ne veut pas se retrouver avec des montages russes ! Se mêler de faire les choses soi-même n’est pas toujours un bon plan car devoir casser pour recommencer finit par coûter très cher. Les économies que l’on pensait pouvoir réaliser se transforment alors en gouffre.

Cet aménagement exige en effet un vrai savoir-faire et de nombreuses étapes doivent être respectées. Il est en plus absolument nécessaire de posséder tous les outils et le matériel adéquats. Si la superficie de la terrasse doit être supérieure à 10 M², cela implique la location d’engins coûteux pour le terrassement dont il faut, en plus, savoir se servir.

Bien évidemment, il faut respecter une pente suffisante afin de favoriser l’écoulement des eaux pluviales, et toute la surface doit être absolument plane pour qu’il n’y ait aucune flaque d’eau après une grosse averse. Quant aux joints de dilatation, ils sont indispensables car le béton est un matériau qui subit les variations de températures et d’hygrométrie. Il est donc exposé aux risques de fissurations si l’on ne prend pas les précautions qui s’imposent.

Faire appel à un professionnel pour construire sa terrasse en béton permet en plus de profiter de son expérience et de sa connaissance en décoration. Il existe aujourd’hui de nombreuses déclinaisons de bétons décoratifs qui apportent à l’espace extérieur une touche très esthétique et stylée. Mais pour obtenir le résultat escompté, pas question d’improviser car la construction de la terrasse doit être parfaitement réalisée.

Construire une terrasse en béton : combien ça coûte ?

Le budget à prévoir pour ce type de travaux est assez variable puisqu’il dépend du type de béton choisi et de la finition, de la superficie et de l’épaisseur de la terrasse, de la présence ou non d’un auvent, de l’état du terrain, du type de sol, des travaux préalables qui permettent le terrassement, et de tous les aménagements extérieurs souhaités.

Voici quelques fourchettes de prix relevées.

  • Terrasse en béton brut : de 50 à 80 €/M² auxquels il faut ajouter le coût d’un revêtement comme du carrelage pour terrasse extérieure par exemple au prix moyen de 28 €/M²,
  • Terrasse en béton désactivé : de 70 à 100 €/M²,
  • Terrasse en béton ciré : de 100 à 130 €/M².

Ce ne sont que des exemples. Pour connaître exactement le budget à prévoir pour faire construire une terrasse de qualité, il est indispensable de demander un devis au professionnel.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Posez vos questions !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : tshrax

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture