Vous êtes ici : Les rubriques du Mag des Travaux > Chauffage et isolation > Problème de chaudière : comment identifier les principales pannes

Problème de chaudière : comment identifier les principales pannes

Problème de chaudière : comment identifier les principales pannes

Votre chaudière est en panne ? Elle présente un ou plusieurs signes de dysfonctionnement et vous ne savez pas ce dont il s’agit ni comment agir ? De nombreux problèmes, du plus petit au plus important, peuvent toucher votre appareil ; quels qu’ils soient, il est conseillé de ne pas attendre pour ne pas risquer d’endommager davantage le système. Nos spécialistes vous prodiguent leurs conseils pour identifier les problèmes les plus récurrents et les gestes de base à effectuer pour remédier à ces pannes. Suivez le guide !

Quels sont les problèmes de chaudière les plus fréquents et que faire ?

Pour vous aider à identifier la panne de votre chaudière, nous vous présentons une liste des problèmes les plus fréquents et nous vous conseillons quelques astuces et conseils.

Votre chaudière fuit

Si votre chaudière fuit, plusieurs causes sont possibles. Il peut s’agir d’un défaut de pression ; en effet, lorsque la pression dépasse 3 Bars, la soupape de pression la réduit automatiquement, ce qui occasionne des fuites. Il peut également s’agir d’une pièce défectueuse, entartrée ou endommagée.

Que faire ?

  • Coupez l’alimentation d’eau et stoppez la chaudière.
  • Purgez vos radiateurs pour réduire la pression.
  • Si le problème n’est pas résolu, contactez un professionnel sans attendre.

Votre chaudière fait du bruit

Si votre chaudière est bruyante, il peut s’agir d’une circulation trop rapide de l’eau, d’un défaut de pression, d’une combustion mal réglée, d’un dysfonctionnement du groupe de sécurité ou encore d’un échangeur de chaleur entartré.

Que faire ?

Il est recommandé de faire appel à un professionnel rapidement, en raison de la grande diversité de causes possibles. Toutefois, voici les solutions envisageables.

  • Le changement de la vitesse du circulateur d’eau.
  • L’ajout d’un régulateur de pression.
  • La vérification du paramétrage de la machine.
  • Le désembuage de la chaudière.
  • Le nettoyage de l’échangeur de chaleur.

Votre chaudière émet un sifflement

Si votre chaudière siffle, il peut s’agir d’un défaut de pression occasionnant une entrée d’air dans l’appareil, ou bien d’un débit mal réglé qui entraîne une arrivée d’air dans la tuyauterie.

Que faire ?

  • En cas de défaut de pression, il faut changer le vase d’expansion.
  • En cas de défaut de pression et d’eau chaude : il faut changer le corps de chauffe.
  • En cas de débit mal réglé, il faut changer le circulateur.

Votre chaudière ne démarre pas

Si votre chaudière ne démarre pas, plusieurs causes sont envisageables : un défaut de branchement ou électrique, un problème de pression, le défaut d’un brûleur, une surchauffe de la chaudière, une fuite, un encrassement des conduits ou une obstruction des tuyaux, ou encore une mauvaise combustion.

Que faire ?

  • Contrôlez qu’il ne s’agit pas d’un défaut électrique en vérifiant le bon fonctionnement de la prise de courant, ainsi que le bon état des câbles.
  • Si le problème n’est pas réglé, contactez un chauffagiste. Celui-ci contrôlera les capteurs thermiques et de pression de l’appareil, ainsi que les différents points de jointure. Il procédera au nettoyage des circuits d’arrivée et d’évacuation et il désengorgera toute la tuyauterie.

Votre chaudière s’éteint

Si votre chaudière s’éteint toute seule, il est probable qu’elle ait détecté un problème ou un défaut et qu’elle se mette d’elle-même en position de sécurité. L’appareil a tendance à procéder ainsi en cas de surchauffe, d’encrassement, de défaut de fonctionnement du brûleur, du gicleur ou du boîtier électrique.

Que faire ?

Contactez un chauffagiste sans attendre afin qu’il vérifie l’ensemble du système. Il procédera au ramonage du conduit d’évacuation, au nettoyage du thermocouple et des électrodes, il contrôlera le brûleur ou le gicleur et il testera le boîtier électrique selon ce qu’il découvre lors de son analyse.

Votre chaudière fume

Si des fumées noires s’échappent de votre chaudière, il peut s’agir d’un défaut du gicleur ou du brûleur, ou encore d’un mauvais entretien de votre chaudière.

Que faire ?

Contactez immédiatement un professionnel afin qu’il trouve la source des fumées. Pour cela, il vérifiera que le brûleur ou le gicleur soit bien réglé et il nettoiera l’ensemble de la chaudière.

Votre chaudière s’encrasse trop rapidement

Si votre chaudière a tendance à s’encrasser trop vite, il peut s’agir d’un défaut de ventilation, d’un dysfonctionnement du brûleur ou du gicleur ou encore d’une pression incorrecte.

Que faire ?

Faites appel à un professionnel. Il contrôlera le système de ventilation, le bon fonctionnement du brûleur ou du gicleur et il vérifiera la pression de la pompe.

Votre chaudière est allumée, mais vous n’avez ni eau chaude ni chauffage

Si votre chaudière est allumée, mais qu’elle ne produit ni eau chaude ni chauffage, il est probable que votre sonde de température soit hors service. Si elle ne fonctionne pas, elle ne transmet aucune information sur la température de l’eau à votre chaudière ; cette dernière s’allume donc, mais ne se met pas véritablement en route pour chauffer l’eau.

Que faire ?

  • Remplacez la sonde de température.
  • Si le problème persiste, contactez un professionnel afin qu’il trouve la source du problème.

Comment limiter ou éviter le risque de problème de chaudière ?

Quelques précautions d’usage de votre chaudière vous permettront de prolonger la durée de sa vie et de limiter les risques de panne.

  • Contrôlez régulièrement la pression de l’appareil et maintenez-la entre 1 et 1,5 bar.
  • Ne montez pas la température de la chaudière à son maximum.
  • Au moindre signe suspect, contactez un professionnel sans attendre.
  • Évitez de procéder vous-même au démontage ou aux réparations de la chaudière ; vous risquez de dérégler l’ensemble du système et d’aggraver le problème, voire de créer des dommages irréversibles.
  • Entretenez la chaudière en faisant appel à un professionnel une fois par an pour un contrôle, un nettoyage et le remplacement des pièces endommagées.
  • Faites bien isoler vos canalisations afin d’éviter un arrêt brutal de l’appareil en période de gel.
  • Limitez le risque d’encrassage en évitant de vider une chaudière au fioul dans sa totalité, car le fond de cuve est plein d’impuretés. De même, attendez au moins 2 heures que celles-ci se soient déposées au fond de la cuve avant de relancer la chaudière.
  • Remplacez la chaudière selon son âge. Si ce type d’appareil peut durer 25 ans, il est conseillé d’envisager un changement dès ses 15 ans de fonctionnement. Vous limiterez ainsi le risque de panne et vous ferez des économies sur votre consommation, car les nouveaux modèles sont toujours plus performants et économiques.

Un résumé des gestes clés à effectuer en cas de problème de chaudière

Voici un résumé des gestes clés que vous pouvez effectuer avant de contacter un professionnel si vous observez un dysfonctionnement ou une anomalie de votre chaudière.

  • Contrôlez le thermostat et assurez-vous que le message ou le signal soit correct. Contrôlez également les piles du thermostat et les robinets du radiateur.
  • Assurez-vous que l’interrupteur été/hiver soit placé sur la bonne période.
  • Vérifiez l’allumage de l’appareil, son branchement, son bon état électrique.
  • Contrôlez la pression de l’eau dans le circuit du chauffage afin de la réduire, surtout avant sa remise en route, en automne.
  • Vérifiez la veilleuse. Si elle est éteinte, la chaudière ne peut fonctionner.
  • Contrôlez la réserve de carburant pour votre chaudière au fioul ou chaudière au gaz et n’attendez pas qu’elle soit vide ou presque vide pour la remplir.
  • Redémarrez la chaudière et réinitialisez ses réglages.
  • Purgez vos radiateurs.
  • Réglez les températures des vannes thermostatiques et des thermostats.

Toutefois, au moindre doute, nous vous rappelons qu’il est préférable de contacter un professionnel. Agir seul lorsque l’on ne maîtrise pas bien l’appareil est parfois plus dommageable pour la chaudière.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager ce dossier sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience ! Posez vos questions !

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : MSTbvu

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Poursuivre votre lecture